Haute Valeur Environnementale

Certification de Niveau 3*

24 maraîchers adhérents de SOLARENN ont passé avec succès l’Audit de CERTIS, organisme certificateur. La coopérative appose désormais le logo HVE Niveau 3*, niveau ultime reconnu par les ONG et notamment Greenpeace, sur ses emballages. A terme 100 % des producteurs seront certifiés.

Une obtention facilitée de la certification par les pratiques déjà en place 

Pour la Ministère de l’Agriculture, la certification environnementale des exploitations agricoles répond au besoin clairement exprimé dans les travaux du Grenelle de l’environnement de reconnaître les exploitations engagées dans des démarches particulièrement respectueuses de l’environnement. « La coopérative SOLARENN est engagée depuis plusieurs années dans une transition agro-écologique de ses exploitations et de ses pratiques, la certification vient reconnaître ce travail » explique Arnaud Letac, responsable qualité environnement à la coopérative.

La Haute Valeur Environnementale (HVE) s’appuie sur des indicateurs de performance environnementale qui portent sur l'intégralité de l'exploitation. La certification permet d'attester que les éléments de biodiversité (haies, bandes enherbées, arbres, fleurs, insectes…) sont très largement présents sur l'exploitation et que la pression des pratiques agricoles sur l'environnement (climat, eau, sol, biodiversité, paysages) est réduite au minimum.

La Haute Valeur Environnementale engage 16 critères bien précis sur ces quatre volets :

  • La biodiversité
  • La stratégie phytosanitaire, la protection des cultures
  • La gestion des engrais /fertilisation
  • La gestion des ressources en eau

HVE : La reconnaissance d’un engagement pris depuis plus de 15 ans

« Chercher à produire mieux, dans le respect des équilibres naturels et de l’environnement fait partie de notre quotidien »

Cette certification confirme l’engagement pris avec “Les Responsables” gamme de petites tomates sans traitement de synthèse lancée en 2018 » témoigne Christophe Duval, associé avec son frère depuis 1997, à Melesse (35).

« Il s’agit d’une obligation de résultats avec un audit annuel mais ce label reconnu par le ministère est un plus. Nous avons obtenu un bon score sur la gestion de l’eau d’irrigation (eau de pluie et eau de recyclable qui servent à l’arrosage des plants de tomates) avec des bassins de rétention non bâchés qui permettent à la vie microbienne de s’y installer. Les prairies et les haies qui jouxtent les serres amènent également de bons points. »

En interne, la coopérative soutient ses maraîchers dans leur démarche de bio contrôle : l’un des missions du responsable qualité et de Marine, technicienne nouvellement recrutée à la coordination technique

« Chez Solarenn, nous défendons une agriculture raisonnée qui respecte l’environnement et les consommateurs. Depuis plus de 15 ans, nous travaillons sur : la protection biologique intégrée pour atteindre notre objectif zéro pesticide, la pollinisation naturelle, la consommation d’eau gérée au plus près avec des ordinateurs de gestion climatique et d’irrigation, l’utilisation de fertilisant réduite, ou encore la gestion de l’énergie, le recyclage des déchets et le recours aux énergies renouvelables »

conclut Christophe Rousse, président de SOLARENN.


* Il existe trois niveaux de certification environnementale :

Niveau 1 : respect des exigences environnementales de la conditionnalité et réalisation par l’agriculteur d’une évaluation de l’exploitation au regard du référentiel du niveau 2 ou des indicateurs du niveau 3.

Niveau 2 : respect d’un référentiel comportant 16 exigences, efficientes pour l’environnement.

Niveau 3, option A ou B : qualifié de « Haute Valeur Environnementale », est fondé sur des indicateurs de résultats relatifs à la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et de l’irrigation.